A Chicken in the Kitchen

Ici, pas d'élevage intensif, ni de sacrifice vaudou. C'est le blog d'un Poulet parisien à table, ses recettes, ses adresses favorites, ses coups de coeur, ses coups de bec, culinaires évidemment... On y laissera des plumes, je vous le dis...

mardi 4 janvier 2011

Le Christstollen (le petit Jésus dans ses langes)

christstochriststo2

Dans la suite de mes périples culinaires, petit détour en Allemagne... Je découvre avec plaisir les spécialités culinaires du pays et je dois dire ne pas être déçu pour l'instant. Je vais évoquer aujourd'hui le sublime Christstollen ou "pain du Christ", l'une des pâtisseries traditionnelles du Noël germanique. Ses adeptes les plus fervents n'en mangeront d'ailleurs qu'au mois de décembre, durant la période de l'Avent. L'origine du Stollen est vieille de plus de 500 ans, mais il faut sans doute remonter plus loin encore. On note cependant avec certitude une première mention du Stollen en 1330 à Naumburg an der Saale où la Guilde des Boulangers considérait le pain comme un privilège épiscopal. Sa forme particulière fait, en effet, référence à l'Enfant Jésus dans ses langes, mais il est fort à parier que le Stollen avait une certaine importance lors de fêtes païennes, avant la christianisation. La recette a évolué au fil des siècles, avec notamment le développement des nouveaux commerces des fruits et des épices. La composition du Stollen dépendait alors de la fortune de chaque famille. De nos jours, ces différences ont  heureusement disparu et l'on retrouve généralement citrons et oranges confits, raisins secs macérés au rhum, amandes, muscade, cannelle et vanille... Chaque famille a ensuite développé sa recette propre. Certains sont farcis de pâte d'amande, d'autres non. Je vous livre ici une recette parmi d'autres. Le Stollen se conserve très bien, du fait de sa texture assez dense. Il se mange froid ou grillé, en tranche. Il vous faudra, pour la fin de l'année :

750 g de farine
275 g de beurre mou
185 g lait tiède
90 g de sucre
75 g de levure de boulanger
400 g de raisins secs trempés dans le rhum
100 g d'amandes hachées
70 g de citron confit en dés
15 g d'orange confite en dés
le zeste d‘1/2 citron
1 cuillère à café d’extrait de vanille
1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
1/2 cuillère à café de cardamome en poudre
1/2 cuillère à café de muscade en poudre
1 pincée de sel
sucre en poudre pour le décor

Farinez votre plan de travail. Versez une partie de la farine, faites un puits et émiettez la levure. Ajoutez un peu de lait et de sucre puis malaxez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ajoutez un peu de farine puis laissez monter la pâte au moins pendant 15 minutes à température ambiante. Ajoutez le reste de la farine et de lait, le beurre mou coupé en petits morceaux. Malaxez pour obtenir une pâte bien ferme. Couvrez-la d’un torchon humide et laissez-la monter encore 20 minutes. Une fois la pâte montée, intégrez tous les autres ingrédients. Laissez reposer une nouvelle fois 20 minutes. Préchauffez votre four à 160°C. Formez un pain allongé et faîtes deux entailles au milieu. Recouvrez la plaque du four de papier sulfurisé et enfournez le pain pendant 45 minutes environ en surveillant la cuisson (le pain doit avoir une belle couleur brune). Laissez refroidir puis badigeonnez le gâteau de beurre fondu au pinceau et saupoudrez de sucre. Attendez 2-3 semaines avant de déguster. Le Stollen se conserve très bien dans un endroit sec, plusieurs semaines, voire mois.


Commentaires

    C'est trop trop bon le stollen J'ai gouté la première fois l'année dernière et c'était juste trop trop trop délicieux
    Merci pour la recette, je tenterais quand j'aurai des aliments qui coutent pas un bras !

    Posté par L'étudiante, mardi 4 janvier 2011 à 10:20
  • il n'y aurai pas de fève dedans ...?
    et dire que j'ai une recette de stollen dans mes carnets depuis 4 ans sans l'avoir réalisée!!
    je prends la tienne aussi, plus on est de fous, plus on rit !!!

    Posté par lilibox, mardi 4 janvier 2011 à 13:16
  • Une fève dans le petit Jésus ??? Le pauvre...

    Posté par Laurent, mardi 4 janvier 2011 à 13:58
  • Ah !Le STOLLEN, juste de lire son nom ... je fonds littéralement!
    Ma préférence va au marzipanstollen, celui avec de la pâte d'amande dedans... un délice!!!
    Dire qu'il faut attendre décembre prochain pour en savourer de nouveau... je vais me consoler avec une part de galette des rois!

    Posté par Praline, mardi 4 janvier 2011 à 15:56
  • Après mes bredele, je me lancerai un jour dans la réalisation d'un stollen, c'est sûr ! ça doit être délicieux.

    Posté par Isabelle, mardi 4 janvier 2011 à 17:52
  • Que ferais je pour un petit Jésus dans ses langes !
    Belle année

    Posté par Anne Hélène, mardi 4 janvier 2011 à 20:16
  • Merci pour cette petite minute culturelle et ta recette ! On a tant à apprendre de nos blogs !!

    Posté par Antoine, mercredi 5 janvier 2011 à 15:51
  • Je connaissais le stollen, mais le tien, miam il est super

    Posté par Gen, mercredi 5 janvier 2011 à 21:41
  • chicken volant ?

    super ! on a un chicken volant et comme on adore la cuisine du monde...on va pouvoir avoir de super recettes grâce à lui ! merci,je ne connaissais pas et cette recette donne envie, bravo !

    Posté par Agnes, samedi 8 janvier 2011 à 10:26
  • j'ai mangé cette semaine un stollen c'est top !!et une bonne année 2011 pleine de saveurs !!!
    Pierre

    Posté par pierre, samedi 8 janvier 2011 à 19:27
  • j'adore le stollen, moi aussi avec la pâte d'amande au centre, j'avais découvert ça en hollande. une bien jolie découverte.

    j'en avais fait en rentrant mais avait été déçue par le fait que c'était trop compact.

    je testerai ta version.

    Posté par trinidad, dimanche 9 janvier 2011 à 07:22
  • BELLE RECETTE §§§§§ MIAM et B0NNE ANNÉE !!!!

    Posté par Poucinette, lundi 10 janvier 2011 à 07:11
  • Je suis tentée par ta recette...une année, cusine et vin de France avait proposé une recette similaire mais avait mis genre 80 cl de lait au lieu de 8 cl...alors j'ai ajouté de la farine mais n'ayant pas assez des autres ingrédients...j'ai retrouvé une brique au fond de mon four !!! Le mois d'après, un mot d'excuses apparaissait dans le magazine Alors depuis, je n'ai pas retenté l'expérience mais avec ta recette, je pourrais !!!

    Posté par G de Papillehot, mercredi 12 janvier 2011 à 06:06

Poster un commentaire