A Chicken in the Kitchen

Ici, pas d'élevage intensif, ni de sacrifice vaudou. C'est le blog d'un Poulet parisien à table, ses recettes, ses adresses favorites, ses coups de coeur, ses coups de bec, culinaires évidemment... On y laissera des plumes, je vous le dis...

samedi 5 février 2011

"Une montagne d’Awa, vu parmi les nuages...

... qui ressemble aux sourcils, les bateaux qui sont ramés dehors, en se dirigeant vers là, il n’y a aucune idée où ils se reposeront." (extrait du Man'yōshū, vers 759, première anthologie de poésie japonaise)

bizanbizan0

Bizan n'est pas qu'une montagne à Tokushima, au Japon. C'est aussi un restaurant de rare qualité à Paris. Certes, cette qualité a un prix, mais vous aurez un aperçu, le temps d'un repas, de la gastronomie et de la culture japonaise (de Kyoto, spéficiquement) en quelques plats. Rien de très compliqué. Économie de moyens, d'effets dans le décor ou dans l'assiette. Aller à l'essentiel de chaque ingrédient en respectant leur nature propre. Même leur température.  Zen. Le maître sushi, Masahiro Adachi, a servi au banquet d'intronisation de l'Empereur du Japon. Lorsque l'on sait qu'un apprenti doit attendre dix ans avant même de toucher un seul couteau, on imagine le résultat. Mention très spéciale au morceau de foie gras, sublime, au gingembre confit, d'une rare finesse, à la racine de wasabi frais, râpé à la table (je regrette finalement de ne pas y avoir goûté), et à la glace au thé matcha, tout simplement parfaite. Vous irez avant vous refaire une beauté aux toilettes, au sous-sol, en arpantant un court sentier au milieu d'un jardin zen déconstruit. Perte des repères assurée. On peut simplement regretter que quelques serveurs parlent difficilement le français, mais cela fait partie du voyage... Et merci à Lili de My Food Box de m'avoir fait découvrir le lieu et de m'y avoir accompagné !

BIZAN, 56, rue Sainte-Anne, 75002 Paris - Tél : 01 42 96 67 76 et sur le web ici ! La réservation est recommandée.

bizan1bizan2bizan8

bizan3bizan6bizan5

(cliquez pour agrandir)

眉山 [bizan]
眉 [bi / mayu] : sourcils
山 [san (zan) / yama] : montagne


Commentaires

    c'etait un plaisir... partagé!
    Joli texte Mr L. et beau moment.
    Je suis d'accord avec toi, un peu plus d'explications sur les ingrédients parfois nous aurait sauvé de nos mines d'explorateurs!!!
    Le wasabi frais, quel délice ...
    Pour la battle de pics, cela sera plus tard, je ne suis pas encore prête à publier mon billet

    Posté par lilibox, dimanche 6 février 2011 à 07:36
  • Quel commentaire matinal, Lili ! Tu as eu du mal à te remettre du jet lag ? Nous étions explorateurs, c'est tout à fait çà... Et j'ai hâte de voir ton billet et belles photos (faites de très près !)...

    Posté par Laurent, dimanche 6 février 2011 à 09:18
  • Ça a l'air divin, et tes mots mettent vraiment l'eau à la bouche...

    Posté par clémence, dimanche 6 février 2011 à 19:42
  • tombée du lit .... boum !
    tu m'a obligé à finir mon billet à la vitesse du TGV!
    j'en suis tout essoufflée et le cheveu défait!
    sais tu qu'Issé a aussi engagé un maitre du tempura pour un autre de ses restaurants?
    celui qui arrivera à me faire supporter le tempura est peut être né!

    Posté par lilibox, dimanche 6 février 2011 à 19:57
  • On a l'impression d'un moment de relaxation zen, d'une exploration!

    Posté par Gen, dimanche 6 février 2011 à 20:50

Poster un commentaire